Mardi 16 mai à Larmor Plage.

(actualisé le )

Sortie au port de pêche de Lorient.

Au port de pêche de Lorient, plusieurs odeurs régnaient au bord de la mer, tout ça à cause d’un mélange de poissons, d’essence et plein d’autres choses .

Des pêcheurs qui revenaient d’un voyage de deux jours, débarquaient leurs poissons de diverses tailles et couleurs, ce qui répugnaient certains .

Un bateau qui se nomme « femmes de légendes » a eu beaucoup de succès, tout le monde prend la pose même les professeurs !

Eva DURMISI .

Au port on conserve les poissons dans la glace.
Il y a plusieurs sortes de pêche :

  • la pêche à la ligne
  • la pêche à pied
  • la pêche au chalut
  • la pêche au filet

On repêche le filet la nuit . Ils peuvent mesurer de deux à trois mètres de long.

Le poisson pané est fait avec du colin.

Puis on est allé voir des bateaux de course, ils peuvent faire le tour du monde en 50 jours !
Ils sont sponsorisés par des marques comme Roxy ou Brossard...

Léa REY

Le Fillao

Pour aller jusqu’au Fillao nous avons dû prendre un bateau à moteur nommé « Zodiac » L’animateur se prénomme Mathieu il était très gentil et très cool ! Il nous a expliqué plein de choses sur la navigation (les balises, le mal de mer ...)

Arrivé au bateau, nous avons dû prendre les choses en mains , nous avons du gréer le bateau avec l’aide du moniteur.

Dix minutes plus tard, je commençais à me sentir mal, très, très mal... J’ai eu tout à coup des vertiges, mal à la tête et envie de vomir. Ce que je fis quatre fois de suite !!!

Les autres m’ont dit qu’on avait croisé et suivi le premier bateau d’Eric Tabarly mais je ne l’ai pas vu !
Plus tard, quand j’allais mieux, j’ai pris la barre.

Nous sommes rentrés en zodiac et il allait vraiment vite.

Jean Marie FELKER.

Sur le Fillao, nous avons eu le vertige quand le bateau s’est mis à tanguer. Ca faisait même un peu peur ...

Il y avait du soleil. Nous avons croisé des bateaux, des ferrys (liaison île de Groix-Lorient) , des bateaux rapides( en particulier le bateau de course « Roxy »).

Nous avons fait comme les vrais marins avec des répliques du genre « Paré à virer ! »

Chacun, à notre tour, nous avons dirigé le bateau comme de vrais capitaines.

C’était très bien et j’ai apprécié cette demi-journée.

Killian BYRNE.

Catamaran.

Pour faire du catamaran, on a dû mettre des combinaisons, un Kway et un gilet des sauvetage.

On a pris les remorques pour transporter le catamaran jusqu’à la mer.

Ariane, notre monitrice, nous a expliqué ce qu’il fallait faire. Après, elle nous a laissé naviguer seuls (nous étions par groupe de trois et Ariane nous suivait en zodiac).

Au début, j’ai eu peur, mais après, ça allait et j’étais même très bien !!!

Ariane nous a dit qu’on se débrouillait très bien !

Gildas ZINSOU